Bref info de Montesquieu-des-Albères de Michelle Vardon

13/04/2018

RAPPEL : Notez et inscrivez vous dès à présent à Montesquieu-des-Albères

LA GOUTTE D’EAU section LOCALE 66

la goutte d'eau,burkina faso,evelyne tardivel,montesquieu-des-albèresFrance – Burkina Faso

Organise à Montesquieu-des-Albères

un repas

Dimanche 6 mai 2018 à 12 h

dans la salle polyvalente Jean-Thubert

avec animation de musiques et danses de l'Afrique

la goutte d'eau,burkina faso,evelyne tardivel,montesquieu-des-albères

Entrée

 Poulet Yaasa

la goutte d'eau,burkina faso,evelyne tardivel,montesquieu-des-albères

Dessert

Vin compris

Prix : 20 euros

Réservations conseillées au 06 76 75 74 33

10/12/2017

RAPPEL C'est aujourd'hui : Evelyne communique : Marché de Noël

marché de noël,évelyne tardivelL'association La Goutte d'eau

organise à Montesquieu-des-Albères

le dimanche 10 décembre 2017 de 10 h à 18 h

son marché de Noël

Divers stands vous attendront pour vos idées de cadeaux pour les fêtes

Buvette, tombola, etc.

Les jouets (petits formats), les fournitures scolaires seront les bienvenus pour nos enfants de Dimtenga (Burkina Faso)

 

02/06/2015

La dernière soirée de fête au bar épicerie "La Fontaine" de Montesquieu-des-Albères

soirée de clôture,bar la fontaine,evelyne tardivel,nathalie pujol,cyrille de foucher,conseillers municipauxBeaucoup de monde pour cette dernière soirée avant fermeture du dernier commerce de Montesquieu-des-Albères.

Famille, amis, tous les fidèles clients avaient répondu "présent!" à soirée de clôture,bar la fontaine,evelyne tardivel,nathalie pujol,cyrille de foucher,conseillers municipauxl'invitation d'Evelyne Tardivel-Osmond, gérante du dernier commerce Epicerie-Bar-petite-restauration. Même le soleil, la lune et les étoiles avaient fait de leur mieux pour illuminer cette soirée.

soirée de clôture,bar la fontaine,evelyne tardivel,nathalie pujol,cyrille de foucher,conseillers municipauxDe même étaient présents, Nathalie Pujol et Cyrille de Foucher, conseillers municipaux d’opposition avec leur famille, mais il a été remarqué l'absence de la totalité des membres majoritaires du conseil municipal. L'absence de représentation de certaines associations du village a été également commentée.

Pourtant, Evelyne avait souhaité cette soirée ouverte à tous dans la gaîté et la musique soirée de clôture,bar la fontaine,evelyne tardivel,nathalie pujol,cyrille de foucher,conseillers municipauxdu groupe "Les Zamis".

Ces trois musiciens ont su "créer" l'ambiance familiale et conviviale avec un spectacle sympathique faisant participer en toute simplicité le public présent.

Certains de ses amis, tellement catastrophés par sa décision, s'étaient même soirée de clôture,bar la fontaine,evelyne tardivel,nathalie pujol,cyrille de foucher,conseillers municipauxvêtus de noir, pour manifester leur incompréhension et leur tristesse de voir ce lieu si sympathique être dans l'obligation de fermer, non pas par difficulté financière, mais par l'accumulation de problèmes relationnels rencontrés au sein de la commune.

Evelyne a par ailleurs diffusé à tous les montesquivains et entre autres aux lecteurs de ce blog, les raisons détaillées de l'arrêt de son activité, je n'y reviens donc pas ici, de même pour les graves faits divers qui ont tristement marqué la commune ce soir là.

Son commerce de proximité s'arrête, mais une nouvelle vie de "Mamie" commence pour elle, loin de ces soucis qui ont si peu d'importance par rapport à la naissance de la petite Flora, tant attendue arrivée hier, 1er juin, dans sa famille et que je lui souhaite heureuse.

Feuilletez l'album photos de cette soirée ou visionnez son diaporama dans la colonne de droite de ce blog.

01/06/2015

Evelyne a écrit pour "Le bar la Fontaine" à Montesquieu-des-Albères : ce petit rêve est devenu vite un cauchemar.

evelyne,evelyne tardivel,bar la fontaineMon amie Evelyne me demande de faire savoir et écrit à Tout Montesquieu-des-Albères :

"Un peu long, mais intéressant à lire et comprendre mon départ du commerce "La Fontaine"

Il y a un an et ½ j’avais fait un rêve : je voulais reprendre l’épicerie bar de Montesquieu ….

Vivant dans ce village depuis 35 ans et faisant partie d’associations depuis 30 ans, j’ai pensé que ce petit endroit convivial et sympathique pouvait marcher et deviendrait un lieu où toutes les générations pourraient se côtoyer, en oubliant les différences aussi bien politiques que sociales. Mais c’était sans compter sur l’environnement proche de ce bar, et là je ne parle pas de mes voisins catalans avec qui j’ai entretenu des rapports sympathiques et de très bonne entente, mais d’un couple qui habite face à ce bar et ce petit rêve est devenu vite un cauchemar.

Depuis le début je n’ai eu que des problèmes avec ces voisins, mais je n’ai pas bougé car l’agressivité n’est pas pour moi. De mois en mois cela montait d’étage, une surveillance de ce bar, les clients pris à partie,  les plaintes à la gendarmerie, les mensonges honteux et énormes, le pressbook sur les nuisances du "Bar La Fontaine", des insultes sur des réseaux sociaux me concernant et j’en garde les preuves.  Ce genre de personnage devrait être soigné énergiquement,  car cette maladie mentale s’appelle du harcèlement moral et leur comportement agressif envers le bar montre leur idiotie.

A chaque soirée musicale (5) il y avait le jardin complet et la musique n’a jamais dépassé minuit, voir avec le rangement des musiciens 1 heure du matin. Il faut dire que nous étions en été juillet/août. Normalement cette période est dite festive dans tous les autres villages, c’est ainsi et j’ai connu Montesquieu avec des bals  tous les samedis  et une ambiance  sympathique , mais c’était avant …

Suite au comportement de ces personnes, j’ai été reçue plusieurs fois à la Mairie et je pense sincèrement que la mairie n’a pas été de mon côté surtout lorsqu’elle a distribué un communiqué dans les boites à lettres de tous les habitants pour signaler les nuisances sonores !!! et les problèmes de stationnement (tous ces termes ne sont que le reflet des voisins, des mensonges, des exagérations de leurs parts) et demander que Montesquieu retrouve sa tranquillité, sa sérénité, mais de quelle tranquillité parle t’on ? vivre avec de la joie et tout ce que cela comporte ou mourir d’ennui !!

Pas un jour je n’ai pu avoir le calme avec des procéduriers de ce genre et Je continue à penser que cette mairie aurait dû et aurait pu arrêter l’hémorragie de la calomnie de cette personne pour laisser travailler ce petit commerce, et ce depuis le début, mais je ne devais pas correspondre à leurs critères.

J’ai toujours fait en sorte que les approches du bar ne soient pas encombrées par  des voitures mal garées, ce qui a été fait, même les soirs de concert, pas de bagarres dans les rues, pas de nuisances dans la nuit, pas de nuisance de propreté.

Pas de discussion possible avec ce genre de personnage, mensonges sur mensonges et si j’en viens à arrêter ce petit commerce, qui était un trait d’union  de paroles pour certaines personnes, c’est à cause de  la dernière réunion que j’ai eu avec 2 représentants de la mairie, monsieur et madame les voisins et moi-même.

Ils avaient un dossier « Nuisances du bar La Fontaine ». Je pense que j’ai ri intérieurement et je plains ce genre de personne qui n'a vraiment pas grand-chose à faire que de monter un dossier remplit de mensonges. Je me suis fait entendre que ma clientèle étaient des petits "mafiosis", des drogués et que tous les jours les voitures gênaient la circulation…. J’en passe car j’aurais dû enregistrer ce genre de palabre ridicule et malsain, mais les représentants de la mairie ne sont pas intervenus même pour dire les points positifs de ce commerce, c’était mon procès en tout point mais un procès uniquement à charge. Merci encore.

La mission de service public,

au travers de l’épicerie n’a jamais été en reste. J’ai fait tous les jours un dépôt de pain que j’allais moi-même chercher, une épicerie de dépannage, les journaux du dimanche, vente de produits régionaux et courses particulières pour les personnes ne pouvant pas facilement se déplacer, un bar ou certaines personnes aimaient se retrouver, une petite restauration avec des thèmes, et là cela marchait bien. La mission était de satisfaire au mieux l’ensemble des citoyens, l’implication et les heures de présence peuvent en attester, et je ne regrette rien sur tous ces points.

Je pense que le boycotte a été de mise, mais pas de problème, je pouvais continuer car je trouve qu’un bar est un endroit neutre, la politique n’a pas à entrer dans ce domaine, mais Montesquieu, c’est Montesquieu. Lorsque vous avez en face de vous d'odieux personnages néfastes et injurieux à leur façon envers les clients, je lâche ce commerce avec beaucoup de peine car  j’ai reçu 250 signatures de personnes encourageant ce commerce et les animations , je pense que ce n’était pas tous les fous, des drogués, des petits "mafiosis" ou autres…. Cela pouvait se prendre en compte.

Montesquieu a perdu son âme et vivre dans un village n’est pas uniquement pour y dormir, mais surtout pour faire en sorte de se sentir bien, d’encourager l’unique commerce comme d’encourager les différentes manifestations associatives et faire en sorte que les étés soient un peu festifs. Mais il faut arrêter ce rêve et revenir à la dure réalité, les malsains, les calomnieux gagnent mais pour combien de temps …..

Je tiens à remercier sincèrement  toutes les personnes qui ont fréquenté mon établissement, avec qui j’ai entretenu des rapports sympathiques et conviviaux. Pour eux je suis triste de la bêtise humaine, de la pauvreté intellectuelle et de la médiocrité de ce petit monde. Nous ne sommes rien dans ce monde, nous ne faisons que passer donc il faut mieux faire un chemin avec de la sympathie qu’un chemin fait de haine envers son prochain sans savoir le pourquoi,  et je sais de quoi je parle.

Dernière petite anecdote :

Il y a quelques jours une cliente fournisseur s’est vue traiter de "sorcière" par ces voisins malades. Donc j’en conclus que ce n’ai pas uniquement le bruit, la musique,  les voitures, les drogués qui dérangent, mais c’est bien la maladie de la méchanceté et de la pauvreté intellectuelle qui les fait vivre et jusqu’à mon départ cela s’est confirmé!

Pour le dernier concert organisé le 30 mai 2015 :

- venue de la gendarmerie ,

- agression physique sur une cliente avec un seau d’eau lancé sur elle, etc.

- et des propos insultants.

J’arrête d’exploiter ce commerce.

Le drame de certaines personnes c’est qu’elles donnent toute licence aux malades mentaux, aux mégalomanes, aux méchants, aux malhonnêtes gens, d’aller jusqu’au bout de leur folie, de leur mégalomanie, de leur méchanceté.

Je finis ce petit roman  par les mots de (Charb ):

"je préfère mourir débout que de vivre à genoux".

Evelyne Tardivel/Osmond"