Bref info de Montesquieu-des-Albères de Michelle Vardon

11/12/2017

Le café (suite) : Dépendance

Le café contient de la caféine, alcaloïde ayant, entre autres, des propriétés stimulantes.café

La dépendance à la caféine (qui peut apparaître à partir d'une tasse par jour déjà), est très répandue et le sevrage donne lieu sur une faible proportion de la population à des symptômes observables (maux de tête, somnolence) pendant quelques jours.

La caféine est un révélateur de stimulants. Dès que l'on arrête de consommer du café, cela entraîne une perturbation du fonctionnement du cerveau.

Pour les neuropsychopharmacologues Costentin et Delaveau, la caféine et les méthylxanthines «sont des drogues, car elles suscitent un plaisir et des effets qui incitent à des usages réitérés, qui bientôt confinent au besoin».

Lors de la préparation d'un café, plus la durée de contact avec l'eau est grande et plus le taux d'extraction de la caféine est important. Donc, un café allongé sera plus excitant qu'un café serré, car la durée de contact eau/café est plus importante. En moulant le café plus fin il aura un taux de caféine élevé.

L'arabica, plus onéreux que le robusta, contient plus de saveur et moins de caféine.

02:13 Publié dans Rubriques | Tags : café | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.