Bref info de Montesquieu-des-Albères de Michelle Vardon

18/06/2017

Souvenirs du "Bref info" Extraits....Appel du 18 juin 1940

A la UNE du numéro "2005/4" de juin 2005

"L e    1 8    j u i n    1 9 4 0

Dans les pires moments de l’histoire de notre Pays, un miracle nous sauve au bord de l’abîme. Ce fut le cas après la triste défaite de 40…

« La France a perdu une bataille mais n’a pas perdu la guerre ! »

Pour bien des jeunes français – dont j’étais ! – les phrases inspirées de l’Appel du 18 juin ont donné un sens à leur volonté de continuer le combat, mais aussi un sens à notre mort si les dés de notre vie roulaient mal !

Pauvre moitié de nation, bonne à mépriser et même à violer sur le trottoir de Vichy par ses ennemis, mais aussi hélas par certains de ses alliés ! et pourtant, grâce au miracle du 18 juin, notre France s’est retrouvée à la fin de la guerre jouissant des mêmes droits que les U S A que la Grande Bretagne, la Chine ou l’ U R S S qui ont mobilisé des millions d’hommes.

Quand de Gaulle a posé les pieds sur le sable de Courseules le 14 juin 44, exactement quatre ans après qu’il soit arrivé à Londres, seul, « naufragé de la désolation », grâce à lui la roue de l’Histoire avait tourné en faveur de la France.

Pour nous, des Forces Françaises Libres, de Gaulle avait honoré toutes les clauses de notre contrat tacite trop souvent signé avec notre sang !                                «

 signé : Pierre Clostermann

Montesquieu des Albères juin 2005

Commentaires

magnifique

Écrit par : maryanick | 18/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.